La pire des princesses

 

La pire des princesses

Chez une amie qui a encore de jeunes enfants, j’ai découvert ces deux albums pour lesquels j’ai eu un véritable coup de cœur, et que je me suis empressée d'emprunter quelques jours pour les lire tranquillement.

J’ai lu à mes enfants des tas d’histoires de princes et princesses quand ils étaient petits, mais je n’avais jamais rencontré à l’époque de princesse comme Maya : une jeune princesse tout à fait décalée qui change un peu des nunuches habituelles ! Si elle rêve de rencontrer son prince, car elle s’ennuie ferme sur la plus haute tour de son château, Maya, contrairement aux autres princesses, ne rêve ni de belles robes, ni de bals, ni d’un prince charmant classique, qui l’épouse et la cantonne à un rôle de femme soumise, très décorative, mais dont on ne demande ni l’avis ni les désirs... Non, la princesse Maya rêve d’aventures, de grands espaces, de batailles et d’amitié ! Elle va donc refuser la vie monotone qui l’attend et s’enfuir avec un dragon bien plus courageux et rigolo que son prince...

Les dessins sont charmants, et les répliques de cet album sont hilarantes pour tous les âges. 

 

 

 

 

P1010023 P1010030

 P1010025

P1010027

P1010031

 

P1010022

 

 

Le pire des chevaliers

Si je n’ai pas trouvé Le pire des chevaliers aussi drôle que La pire des princesses, il n’en reste pas moins un très joli album à mettre entre toutes les petites mains, que ce soit pour les garçons ou les filles. Il propose en effet une jolie histoire avec une chouette morale. Riquiqui, comme son nom l’indique, est tout petit et subit des moqueries continuelles de la part de tout le troupeau de crapauds. Cela ne l’empêche pas de vouloir à tout prix devenir chevalier ! Et quand il découvre dans un conte qu’un baiser de princesse pourrait le faire grandir, il part vite à l’aventure pour sauver ladite princesse… Mais les princesses ne courent pas les chemins, sauf… devinez qui ? Une jolie princesse aux cheveux roux accompagnée de son dragon !

 

 

 

P1010028

P1010029

 

La pire des princessesLe pire des chevaliers, de Anna Kemp et Sara Ogilvie (illustrations). Traduction Emmanuelle Pingault. Éditions Milan