P1000995

 

Réfléchir sur la religion au travers d'un conte humoristique

Qu’on se le dise, les querelles de clocher, les brouilles de bénitier, les guéguerres de fleurs, les petites jalousies des uns et des autres et les pétitions de malcontents, Monsieur le Curé en a sa claque ! On n’en est pas moins homme quand on est curé, et à un moment, on a envie de tout envoyer balader. C’est ce que fait le curé de la paroisse de Sainte-Marieaux-Fleurs : il disparait de la circulation.

Et bien sûr, sa disparition va remuer les membres de cette petite ville, les assidus de la messe tout comme ceux qui se défendent de religion. La disparition du curé va même remonter jusqu’à l’évêque et presque devenir une affaire nationale.

Ce court roman est irrésistible. Il est bourré d’humour, mais aussi de tendresse, et porte à la réflexion sur la place de l’église dans notre société actuelle et sur celle que nous laissons à la religion, que nous soyons croyants et pratiquants ou non. Parfois un rien caricatural, il met en scène toute la diversité des personnages que l'on retrouve dans une communauté, aussi différents que possible, certains plus vrais que nature et totalement hilarants. Drôle et émouvant, ce roman ne vous laissera pas indifférent, que vous vouliez bouffer du curé ou pas !