P1000970

 

Si vous avez envie de découvrir le Londres caché, celui des gens riches (très riches), des squares privés et des demeures fabuleuses aménagées par des décorateurs en vogue, ce roman est pour vous. Mais il vous faudra aussi assister à la vie des habitants de ce square privé de Notting Hill… Pauvres chers couples qui se déchirent, se mentent et se trompent, n’ont de cesse de se plaindre et rêvent d’adultère ou le pratiquent avec leurs voisins (un peu de tenue tout de même, il faut rester dans le même monde !).

Bref, vous l’avez compris, les habitants de ce square ont eu vite fait de m’exaspérer, les hommes par leur suffisance et les femmes avec leurs caprices de petites filles riches et leurs terribles problèmes de gens… qui n’ont en fait aucune idée de ce que c’est que d’avoir des soucis ! Leur quotidien qui pourrait être qualifié d’existence de rêve par le commun des mortels semble abominablement ennuyeux tant elles sont creuses et inintéressantes. Les personnages ne sont pas non plus spécialement attachants, voire même plutôt crispants, ce qui est sans doute voulu par l’auteur pour bien nous faire comprendre la futilité et la vacuité des relations sociales de « ces gens-là ».

Cela dit, le square semble sublime, véritable paradis au cœur de la ville, et on aurait bien envie de le visiter, à défaut d’y vivre ! Quelques passages sont également bien amusants si l’on prend le livre comme une satire de cette société extrêmement codifiée, régie par la loi de l’argent et du pouvoir. Au final, c’est assez instructif sur un milieu que bien sûr je ne connais pas IRL et qui de fait, ne me tente pas du tout !

 

Envie de découvrir Notting Hill et son square ?

Le diable vit à Notting Hill - Rachel Johnson

L'argent ne fait pas le bonheur... même quand on habite un square privé de Notting Hill, l'adresse la plus branchée, la plus recherchée, la plus snob de Londres. Prenez Clare et Mimi. Elles ont moins de quarante ans, sont mariées, copines, voisines, mènent une existence de rêve. Jusqu'au jour où...

https://www.decitre.fr