acauc

 

 

 

 

 

 

 

Un thriller pour ado qui tient en haleine les mamans, c'est tout dire !

Lili et son grand-frère Elvis se gardent tout seuls à la maison en l'absence de leurs parents, qui ont rendez-vous chez un huissier suite à des dettes de jeu nombreuses et accumulées . Il y a d'ailleurs dans l'appartement familial une pièce secrète construite par le papa, cachée derrière un poster des parents, qui abrite tout ce que la famille possède d'encore un tant soit peu précieux, pour le soustraire aux huissiers : télévision, meubles, bibelots, tableaux...

On sonne à la porte, mais cette fois-ci ce n'est pas un huissier qui recherche les parents, c'est un homme à l'aspect tout à fait angoissant, qui force le passage et se retrouve dans l'appartement en face des enfants et menace de les tuer : le vendeur de cauchemars !

De longues heures terrifiantes attendent les deux enfants, qui sont très heureusement aidés par le pourtant très très énervant Roi de Trèfle. Sauf que Le Roi de Trèfle est un personnage imaginaire inventé par Lili et que la petite fille est la seule à le voir et à l'entendre, ce qui fait que tout le monde la prend pour une folle quand, trop en colère contre le lui, elle envoie des bordées d'injures dans tous les sens ! Mais cette petite créature va pourtant leur être bien utile et c'est en grande partie grâce à elle que l'histoire finira bien...

Une lecture très intéressante au delà de l'intrigue : s'y trouvent nombres de problèmes liés aux enfants ou à l'éducation : absence et irresponsabilité des parents qui laissent deux enfants jeunes seuls à la maison, enfants qui subissent les vices des parents (passion du jeu qui ruine la famille), personnage imaginaire créé par la fillette (pour s'évader d'un quotidien trop difficile ? ou parce qu'elle ne peut pas communiquer avec ses proches ?).

Un bon mélange entre le polar bien noir et le conte fantastique, j'ai juste été un peu déçue par la fin, à mon goût trop cartésienne et réaliste pour terminer en beauté cette histoire surréaliste.

Et je suis aussi en rogne contre mon crétin de fils qui n'a pas voulu le lire (si sa mère a aimé, ça doit être "trop naze", non ?)...

Laure a été déçue par la fin, pour Clarabel, c'était "purement terrifiant !", Ulaz a apprécié sa lecture, un coup de coeur pour Sylvie malgré la fin "un peu simpliste".

 

free_challenge