05 juin 2014

En finir avec Eddy Bellegueule - Edouard LOUIS

    Lire ou ne pas lire Eddy Bellegueule, LE roman de ce début d’année, pourtant au départ promis à être édité plutôt confidentiellement. Hésiter, ne pas vouloir tomber dans l’effet mode, ni dans une malsaine curiosité teintée de voyeurisme. Et puis finalement, l’emprunter à une amie pour voir enfin de plus près cet Eddy dont tout le monde parle, sur la blogo ou dans la presse…  Alors bien sûr, pour moi qui le lis un peu après son lancement, il y a la polémique qui rejaillit. Sa mère, sa famille et les gens de ce... [Lire la suite]
Posté par liliba à 08:00 - - Commentaires [33] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

15 mai 2014

Des noeuds d'acier - Sandrine COLLETTE

    J’ai enfin pris le temps de découvrir Sandrine Collette, une auteur que je rencontre souvent en allant lire vos blogs et qui semble recueillir de nombreux suffrages. Et j’ai bien fait ! Whaou, quel roman ! À déconseiller totalement à ceux et celles qui souffrent de claustrophobie et aux angoissés. Parce ce roman fait frémir, trembler, suer, et qu'il glace le sang… Brrr, quelle angoisse tout du long ! On se doute pourtant bien dès le départ qu’on ne part pas pour une balade tranquille… Théo Béranger... [Lire la suite]
Posté par liliba à 08:00 - - Commentaires [36] - Permalien [#]
Tags : , , ,
13 mai 2014

Où j'ai laissé mon âme - Jérôme FERRARY

      Les lecteurs et lectrices de livre audio (comment les appelle-t-on, d’ailleurs ? des auditeurs ?) en conviendront sans doute avec moi, il est plus compliqué de pondre une chronique sur un roman écouté que lu. D’une part parce que l’attention et la mémoire ne se fixent pas de la même manière (les fameuses mémoires visuelles ou auditives suivant les personnes), et ensuite parce qu’on ne prend pas de notes, et qu'on ne peut pas truffer le livre de post-it ou d’annotations… Et bien sûr, on ne peut... [Lire la suite]
Posté par liliba à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
03 mai 2014

Le garde, le poète et le prisonnier - Lee JUNG-MYUNG

  Une lecture commune avec Argali   Impossible de trouver un lien, me direz-vous, entre un terrible pénitencier japonais durant l’année 1944 et un poète ! Et pourtant… Bien que ce roman se passe intégralement dans le pénitencier de Fukuoka, il dégage une poésie et une douceur incroyables. Nous sommes dans un lieu de souffrance et de mort, de brutalité, de vengeance et d’horreurs, mais la beauté y flotte comme un rêve doux qu’on ferait pour s’évader de ce quotidien impitoyable.  Sugiyama, le gardien-chef que... [Lire la suite]
Posté par liliba à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
17 avril 2014

Chiennes fidèles - William EXBRAYAT

  Pas facile de se faire un nom dans le monde du polar quand on s’appelle Exbrayat, mais gageons que Williams y arrivera ! Son premier roman policier est en effet assez bien troussé pour qu’on ait envie de le lire à nouveau ! Il met en scène Maddog, un ex-flic devenu détective privé (de l’agence Flair Investigations, on ne fait pas mieux comme nom ringard !), qui ne s’embarrasse pas des choses à faire ou ne pas faire, mais agit… à sa façon, même si ça n’est pas toujours très légal (bon, voilà déjà qu’il... [Lire la suite]
Posté par liliba à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 mars 2014

Sacrifices - Pierre LEMAITRE

      Camille Verhoeven a beau être extrêmement professionnel dans son boulot, quand il découvre ce qui est arrivé à Anne Forestier, sa compagne, il devient comme fou. Il faut dire que la jeune femme n’a pas eu de bol : mauvais endroit, mauvais moment... Un matin, alors qu’elle se rendait chez un bijoutier pour récupérer un cadeau prévu pour Camille, justement, elle est tombée face à face avec deux braqueurs. Mais deux braqueurs ultras violents qui la laissent vraiment amochée, presque morte. Le commandant... [Lire la suite]
Posté par liliba à 08:00 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
Tags : , , ,

26 mars 2014

Les anges meurent de nos blessures - Yasmina KHADRA - Rentrée littéraire 2013

   "Il se faisait appeler Turambo, du nom du village misérable où il était né, dans l'Algérie des années 1920. Il avait pour lui sa candeur désarmante et un direct du gauche foudroyant. Il fréquenta le monde des Occidentaux, connut la gloire, l'argent et la fièvre des rings, pourtant aucun trophée ne faisait frémir son âme mieux que le regard d'une femme. De Nora à Louise, d'Aïda à Irène, il cherchait un sens à sa vie. Mais dans un monde où la cupidité et le prestige règnent en maîtres absolus, l'amour se met parfois en... [Lire la suite]
Posté par liliba à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
19 mars 2014

Le garage, t1 à 6 - Sébastien GENDRON

  Je vous ai déjà parlé de Storylab et de sa collection à la sortie de ce roman numérique et également après ma lecture de On ne joue plus depuis longtemps de Karine Gehin. J’ai donc testé pour vous, et aimé ! Pour ma part, j’ai préféré lire ce roman d’une traite en m’enfilant tous les épisodes à la suite, car je déteste quand j’accroche à une histoire ne pas en avoir tout de suite le déroulement complet… Le pitch, mais rapide parce que les résumés en tête de chaque épisode sont assez précis : par un malheureux... [Lire la suite]
Posté par liliba à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2014

Chérub - mission 14 L’ange gardien – Robert MUCHAMORE

    Une fois n'est pas coutume, je vais vous parler d'un roman... que je n'ai pas lu... Mais qui a tout de même été lu par mes deux grands qui se sont précipités dessus ! En effet, mon Antoine est super fan de la série et il a dû lire tous les épisodes deux voire trois fois et à force d’en parler, il a réussi à convaincre sa sœur qui a commencé le premier tome l’air dubitatif mais n’a pas mis 15 jours pour avaler les 13 suivants !!! Curieuse de comprendre ce qui leur plait tant, j’avais aussi lu 100 jours en... [Lire la suite]
Posté par liliba à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,
17 janvier 2014

Meurtres low cost, saison 1, tome 1&2 - Isabelle BOUVIER

    Connaissez-vous la lecture « pulp » ? Ce type de littérature nous vient des États-Unis où dès le début du siècle, les « pulp magazines » produisaient du texte à un rythme effréné sur un papier de mauvaise qualité, mais pour un prix dérisoire (en général 10 cents), le mot pulp venant de woodpulp, la fibre de bois très grossière dont le papier était constitué. Les histoires de ces magazines plaisaient au grand public, même si ce type de littérature fut qualifié de littérature... [Lire la suite]
Posté par liliba à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,