05 juillet 2008

SWAP Eternel Féminin

. Merci à Anjelica pour l'organisation du et merci aussi car c'était elle ma swapeuse !!! et j'ai été super gâtée !!! . Bien m'en a pris de ne pas aller faire les soldes, puisque samedi dernier, en fin de matinée, coup de sonnette... "Un paquet pour vous !" J'ai tout de suite vu que c'était mon cadeau du swap puisqu'il était plein d'étiquettes que Anjelica avait collé un peu partout, plus une jolie petite fleur rose en bas de mon adresse... Tadam... Je suis d'abord allée chercher les... [Lire la suite]
Posté par liliba à 08:00 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags :

12 juin 2008

Le tag-livre de Servanne !

J'ai été taguée par Servanne ! Voici les consignes : . Attrape le livre le plus proche Va à la page 123 (ou 23 si short book !) Trouve la 5ème phrase Et recopie les 3 suivantes Tague 5 autres personnes . Le résultat est... tadam... : . - Elle a encore plus de moustache que Hakim ! - Anahita, alors, Il paraît qu'elle est la première de sa classe à Zarghoona. - Tu as vu les dents de cette malheureuse ? . Extrait de Mille Soleils Splendides de Khaleid ... [Lire la suite]
Posté par liliba à 20:10 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mai 2008

L'anarchiviste et le biblioteckel - Alain CREHANGE

4ème de couv : Dans l'univers farfelu d'Alain Créhange, l'Anarchiviste conserve des documents historiques en s'assurant, par un classement chaotique à l'extrême, que personne ne se risquera à les consulter. Tous les mots y sont d'ailleurs bien gardés. Le Biblioteckel, chien à pattes courtes, adapté à la chasse au rat de bibliothèque, veille. Après 'Le pornithorynque' est un salopore, l'alchimiste Créhange reprend sa cornue dont jaillit une multitude d'étonnants mots-valises, aux définitions hilarantes. De nouvelles fantaisies... [Lire la suite]
Posté par liliba à 08:46 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : ,
17 mai 2008

Le pornithorynque est un salopare - Alain CREHANGE

    « Prenez un mot, coupez-lui la queue. Prenez un autre mot, coupez-lui la tête »         PORNITHORYNQUE : Mammifère salopare d'Australie, dont les moeurs sexuelles sont assez surprenantes. SALOPARE : Animal qui se reproduit malproprement.   Directeur marketing passionné de littérature et de jeux d'écriture, Alain Créhange forge des mots-valises hilarants, dignes de Jarry ou de Queneau. Il a rassemblé dans un dictionnaire délirant quelque 670 mots mariés entre eux, pour donner... [Lire la suite]
Posté par liliba à 10:32 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
13 avril 2008

Esther, d'une main tremblante, tendit à travers la clôture le collier bleu

    Lorsque je fis la connaissance d'Esther, j'avais à peine 8 ans. J'étais à l'époque une petite fille sauvageonne, effrontée, impertinente et mal élevée. Mes parents me laissaient vivre à ma guise, selon mes propres horaires et désirs et se souciaient peu de mon emploi du temps. Il m'arrivait souvent d'"oublier" d'aller à l'école pour plutôt vagabonder dans les rues de notre petite ville, autrement plus amusantes et enrichissantes à mes yeux que la triste salle de classe et les leçons de ma maîtresse. Cependant, il... [Lire la suite]
Posté par liliba à 21:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 avril 2008

Le vin de solitude - Irène NEMIROWSKY

  Le mal de mère   L'histoire d'une fillette russe, Hélène, qui vit enfermée entre son père dévoré par la passion du jeu, sa mère, femme méchante et orgueilleuse entourée d'amants et mauvaise mère, et son cousin Max, l'amant de celle-ci. L'enfant, privée d'amour et d'attentions, grandit dans une immense solitude affective, comblée seulement par la présence de sa nurse française, la seule personne qu'elle aime et respecte. A la mort de Mademoiselle Rose, Hélène, pour surmonter sa peine, se barricade en elle-même et se... [Lire la suite]
Posté par liliba à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
24 mars 2008

L'amant de la ligne 11 - Rina NOVI

  Ca n'arrive qu'aux autres !!! Présentation de l'éditeur : "Sans même les regarder, Cécile savait que ses tétons se dressaient sous son corsage, sans qu'elle n'y puisse rien. Dès que la rame se vida un peu, elle s'écarta de la barre et fit glisser sa main le long de la tige de métal. Lorsque celle-ci atteignit la hauteur de ses seins, elle eut la surprise de sentir ses doigts buter sur un doigt qui n'était pas le sien. Le doigt de quelqu'un qui n'était pas elle, dont la dernière phalange avait pris position entre la barre et... [Lire la suite]
Posté par liliba à 15:18 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,