15 mars 2009

Mon père avait raison - Sacha GUITRY

  Un homme, dont la femme est partie du jour au lendemain pour rejoindre son amant élève seul son fils. Il réalise lorsque celui-ci est devenu adulte les conséquences de l'éducation qu'il a donnée à l'enfant. Certes, il lui a appris son métier, il lui a ouvert l'esprit, a développé son intelligence et sa culture générale, mais il lui a également malgré lui distillé ses pensées pessimistes sur le mariage et l'amour. Le jeune homme d'ailleurs ne parvient pas à établir de relation amoureuse stable et le père décide de tout faire... [Lire la suite]
Posté par liliba à 17:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

13 mars 2009

L'étrange histoire de Benjamin Button - Film de David FINCHER

      "Curieux destin que le mien..." Situé à La Nouvelle-Orléans et adapté d'une nouvelle de F. Scott Fitzgerald, le film suit les tribulations de Benjamin Button de 1918 à nos jours. Brad Pitt, qui incarne Benjamin Button, est également le narrateur de sa propre histoire. Benjamin est né le 11 novembre 1918 - le dernier jour de la Première Guerre Mondiale, à l'instant même où l'horloge de la gare centrale vient d'être mise en marche, mais à l'envers. Son constructeur voudrait en effet par ce geste pouvoir... [Lire la suite]
Posté par liliba à 17:51 - - Commentaires [13] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
12 mars 2009

La Bossa Fataka

  Totalement improbable, La Bossa Fataka est pourtant un assemblage réjouissant de folie, de musique et d’images. Sur fond de la musique baroque de Jean-Philippe Rameau, entre des projections d'images, des illusions cinématographiques et des jeux scéniques, les danseurs évoluent avec exubérance et originalité. Mélange de hip-hop, de danse africaine et de danse classique revue et corrigée, poésie, humour, le monde en 3D de la Bossa Fataka est farfelu, extravagant mais attachant. Le rythme est soutenu, on s'amuse, on admire... [Lire la suite]
Posté par liliba à 22:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 février 2009

Le visiteur

Eric-Emmanuel SCHMITT En 1938, les troupes allemandes défilent dans Vienne, la ville résonne de chants nazis et de coups de feu et la tension monte dans toute l'Europe. Anna, la fille bien-aimée du célèbre docteur Sigmund Freud, l'exhorte à quitter l'Autriche et à accepter le soutien que lui propose la communauté scientifique européenne. Lui, bien que très inquiet de la situation politique, ne peut se résoudre à abandonner sa ville, son passé, ses souvenirs, et repousse sans cesse ce départ. Il est encore... [Lire la suite]
Posté par liliba à 20:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , ,
16 février 2009

Les diablogues

Roland DUBILLARD Vous connaissez tous le jeu du ping-pong. L'un des partenaires envoie la balle, que l'autre doit rattraper au vol, recentrer sur la table et renvoyer. C'est la même chose qui se passe sur scène dans ce spectacle original, ou les mots remplacent la balle et volent de l'un à l'autre. L'affrontement verbal de ces deux compères, par petits sketches (à l'origine radiophoniques), fait rebondir les mots. La phrase, de logique, devient absurde, le sens en est tourné, détourné par la répétition, par une logique... [Lire la suite]
Posté par liliba à 22:51 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,
14 février 2009

La Traviata

VERDI La Traviata est l’opéra le plus populaire de Verdi, et même si vous n'êtes pas très mélomane, vous connaissez tous un ou plusieurs airs de cette pièce magnifique. L'histoire est tirée du roman de Alexandre Dumas, La dame aux Camélias. A Paris, au XIXe siècle, Alfredo, jeune homme de bonne famille, s'éprend avec passion de la courtisane Violetta. Mais le père d'Alfredo ne voit pas cette liaison d'un bon oeil, qui porte ombrage à l'honneur de sa famille et fait promettre à Violetta de renoncer à son amant.... [Lire la suite]
Posté par liliba à 20:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

14 décembre 2008

L'échange - Film de Clint Eastwood

    avec Angelina Jolie, John Malkovich, Jeffrey Donovan... Un samedi matin de 1928, dans une jolie maison de la banlieue de Los Angeles, Christine Collins dit au revoir à Walter, son fils de 9 ans, en lui promettant de rentrer bien vite de son travail pour qu'ils puissent aller au cinéma, comme promis. Lorsqu'elle revient chez elle en fin de journée, le garçon n'est plus là. Elle appelle aussitôt la police, mais ceux-ci (c'est la procédure) ne mettent en route les recherches que 24 heures après la disparition. Commence... [Lire la suite]
Posté par liliba à 18:47 - - Commentaires [15] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 novembre 2008

L'indifférence

J'accepterai la douleurD'accord aussi pour la peurJe connais les conséquencesEt tant pis pour les pleursJ'accepte quoiqu'il m'en coûteTout le pire du meilleurJe prends les larmes et les doutesEt risque tous les malheursTout mais pas l'indifférenceTout mais pas le temps qui meurtEt les jours qui se ressemblentSans saveur et sans couleurEt j'apprendrai les souffrancesEt j'apprendrai les brûluresPour le miel d'une présenceLe souffle d'un murmureJ'apprendrai le froid des phrasesJ'apprendrai le chaud des motsJe jure de n'être plus sageJe... [Lire la suite]
Posté par liliba à 10:37 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :
02 novembre 2008

Good Canary

Annie est jeune, belle, imprévisible et fascinante. Jacques est vif, élégant et fou d’amour pour elle. Sur cette base pourrait se construire une belle histoire simple. Mais, comme c’est souvent le cas dans la littérature américaine, les personnages de Zach Helm cachent de noirs secrets.Elle, accro aux amphétamines, souffle le chaud et le froid, alterne douceur et colère, discrétion et scandale. Lui, son ange gardien, est un écrivain à succès. D’une patience surnaturelle, il tolère toutes ses extravagances avec une... [Lire la suite]
Posté par liliba à 11:34 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 octobre 2008

Sombreros

Philippe DECOUFLE "Il y a les ombres premiers ou décimaux. Il y a les ombres chinoises, les ombres sombres, les ombres lumineuses. Les ombres portées, les ombres îles du monde. Les ombres d’un doute..." Et le "sombre héros", dont nous suivons avec délice le parcours tout au long de ce spectacle d'ombres et de lumières... Les danseurs immaculés et leurs doubles obscurs, ombres obéissantes ou cherchant à s'émanciper, les éclairages, les jeux de lumières, les effets de stroboscopes, les... [Lire la suite]
Posté par liliba à 14:43 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,