La cuisinière d'Himmler - Franz-Olivier GIESBERT

 

Rose a 100 ans. Une longue vie derrière elle. Sous le soleil de Marseille, elle revient sur son passé et raconte l’histoire de sa vie. Vie qui a été en prise avec l’Histoire avec un grand H, Rose ayant eu un destin exceptionnel qui lui a fait croiser les grands ou puissants du siècle. Vous y rencontrerez ainsi Johnny, Hitler et Himmler, Sartre et Beauvoir, Mao, et d’autres…

C’est un véritable voyage que vous entreprenez en ouvrant ce roman : des bords de la mer Noire en Arménie où Rose est née jusqu’au sud la la France en passant par la Turquie, l’Allemagne, les États-Unis, la Chine, ou l'Albanie… Ce roman est aussi une véritable ode à la vie. Car malgré les malheurs, Rose aime la vie, elle la chante, elle la cuisine, elle profite de chaque instant de bonheur qui lui est donné. Prette à rendre coup pour coup à ceux qui lui ont fait du mal. Car ce roman qui nous emporte dans l’histoire de ce destin tragique est aussi l’histoire d’une vengeance : pour Rose, aucun crime ne doit rester impuni.

Ce voyage à travers le xxe siècle m’a conquise et emportée. J’ai adoré Rose !

(Même si parfois l’histoire manque de crédibilité, mais qu’importe ! Cette femme est si vivante, présente, qu’on peut bien autoriser quelques entorses avec l’histoire !)

 

« La vengeance est certes une violence faite au Code civil et aux préceptes religieux, mais c'est aussi un bonheur dont il me semble stupide de se priver. Quand elle a été consommée, elle procure, comme l'amour, un apaisement intérieur. Justice faite, c'est la meilleure façon de se retrouver en paix avec soi-même et avec le monde.

Loin de moi l'idée de contester ceux qui prétendent que le pardon est la plus belle des vengeances, mais c'est une formule qui relève surtout de la morale ou de la philosophie. Il ne peut s'agir, en l'espèce, que d'une vengeance abstraite : elle ne répare rien.

Pour faire du bien, il faut que la vengeance soit physique et concrète. C'est quand elle est cruelle qu'elle nous permet de refermer nos blessures et de nous soulager pour longtemps.

Contrairement à la plupart des sentiments, la vengeance ne s'émousse pas avec le temps. Au contraire, elle devient même de plus en plus excitante. »

 

 

Un voyage en compagnie de Rose vous tente ?

La cuisinière d'Himmler - Franz-Olivier Giesbert

Ceci est l'épopée drolatique d'une cuisinière qui n'a jamais eu peur de rien. Personnage loufoque et truculent, Rose a survécu aux abjections de cet affreux XXe siècle qu'elle a traversé sans rien perdre de sa sensualité ni de sa joie de vivre. Entre deux amours, elle a tout subi : le génocide a...

https://www.decitre.fr