Un rédacteur blogueur, ça fait sérieux

Lorsque j'ai créé le nouveau site de Rédactiv, mon site pro, j'étais pleine d'idées (et d'énergie) pour y ajouter un Blog, et j'avais déjà en tête toute une série d'articles sérieux qui pourraient faire comprendre à mes prospects et clients ô combien professionnelle je suis, et leur démontrer au fil du blog la nécessité absolue et impérative de passer via mes services pour toutes leurs prestations de rédaction... 

 

blog

Bloguer, c'est bien, mais pour raconter quoi ?

Et puis le temps a passé, bien rempli par des journées dédiées à l’écriture… mais avec des textes destinés à mes clients. Le tout avec la plupart du temps un réel plaisir, parce que j’adore mon boulot et que j’ai des clients sympas ! Mais avec aussi, une fois le soir arrivé, une vraie fatigue intellectuelle, et je dois bien l’avouer, un grand ras-le-bol de ma souris et mon écran d’ordinateur ! Et pas non plus l'envie de pondre des textes trop marketing dédiés à appâter le pauvre lecteur : "Découvrez avec moi les meilleures manières de bloguer", "Comment booster son blog en 6 conseils !", "Le référencement et le blogging"... avec plein de mots-clés tout partout pour remonter dans l'estime de mon ami Google et apparaître tout en haut, à la place des "meilleurs"... Une vraie question donc : bloguer sur un blog pro, oui, pourquoi pas ? Mais bloguer pour parler de quoi ? Je me suis vite rendu compte que bloguer pour uniquement produire du contenu digital me rasait profondément, et que pour que cela me plaise, il fallait que je m'amuse... Et pour que cela m'amuse, il faut que je m'écarte un peu justement des domaines professionnels...

communication digitale

Bref, reprendre la plume pour parler à nouveau boulot ne me tentait plus du tout… Et le blog de Rédactiv est donc resté en l’état de vœux pieux après quelques articles disséminés de-ci de-là… J’avais également à cette époque mis Lectures de Liliba en veille, me retirant de la blogosphère et des chouettes relations créées avec mes blogamis. Au début, cela ne m'a pas du tout manqué, car ma vie était si trépidante, si remplie que je n'avais pas une minute à moi. Juste après l'arrêt de Liliba il y a un an 1/2, j'ai déménagé et commencé à construire une nouvelle vie avec mes enfants. Les nouvelles contraintes financières ont fait qu'il me fallait aussi impérativement travailler et ramener des sous à la maison, 3 ados à charge n'étant pas une mince affaire... Pour être tout à fait honnête, j'avais aussi ressenti un léger ras-le-bol de la blogo, de la course aux lecteurs, du classement des blogs, des concurrences entre blogueurs... et même des livres qui arrivaient à la maison, envoyés par les services de presse des maisons d'édition, qui commençaient à m'étouffer. Physiquement comme au figuré. Je me sentais obligée de lire, puis de commenter, et avais l'impression de ne pas être une bonne fille si je n'avais pas lu aussitôt reçu un roman qu'on m'avait envoyé... Et je ne me plaisais plus moi-même, me trouvant trop consensuelle dans mes articles, car quoi qu'on en dise, on descend moins en flèche un roman qui nous a été offert par l'auteur himself ou par l'éditeur, on arrondit plus les angles, on est moins méchant... Et moi, j'aime être méchante ! Et puis ça me saoulait qu'on me demande de lire tel ou tel roman, et j'ai franchement eu une crise de colère quand une personne d'une agence m'a téléphoné pour me relancer pour une critique d'un roman reçu en SP, jamais demandé, et qui, elle aurait dû s'en douter si elle avait été une lectrice de mon blog, n'était pas fait pour moi... Bref, j'avais besoin d'air sur tous les plans de ma vie !

la solution est en vous chambouler sa vie

Ecrire, raconter, échanger... une passion !

Mais voilà, l’écriture, quand elle vous tient, ne vous lâche plus… Et même, ça vous titille, ça démange et ça grattouille… une envie de partager, de raconter, de délirer, de rire, et aussi d’être lue… Le blog Les lectures de Liliba reprend donc du service, sous un look modernisé, mais en ayant gardé son âme et tous ses articles anciens. Vous pourrez m'y retrouver désormais, pour des articles sur mes lectures, mais aussi pour des élucubrations et divagations suivant mes humeurs, l’actualité, le temps qui passe ou celui qu’il fait… On y parlera vrai, cru parfois, avec une mauvaise foi assumée et un humour très second degré. Parce que le but, bien sûr, n’est pas de se prendre au sérieux, mais bien de s’amuser avec les mots et les idées !

populaire sur Facebook