Hunger games t3 La révolte Suzanne Collins Lectures de LilibaAttention ! Spoiler si vous n’avez pas lu les deux premiers tomes…

Vous vous doutez bien que la jeune Katniss n’est pas morte et qu’elle a une fois de plus survécu aux terribles aventures vécues dans le tome 2 et à l’attaque finale surprise, où certains ont pourtant laissé quelques plumes : impossible de faire mourir l’héroïne !

Cependant, ce roman m’a semblé un peu différent des deux autres, aussi bien dans le ton que dans le comportement de la jeune fille. Il faut dire qu’il n’est pas facile à 16 ans de devenir le Geai Moqueur, porte parole de tout un pays en révolte contre l’autorité, alors que cette même autorité menace tous ses proches et même tous les habitants du district 12. Le président Snow est très en colère et va focaliser sa colère sur Katniss…

Car la révolution qui grondait est maintenant en marche. Le monde change et chacun doit se réadapter. Ainsi ce fameux district 13 dont on pensait qu’il avait été détruit cache bien des secrets.

Ce dernier tome est très intéressant pour plusieurs raisons. Nous découvrons les dessous politiques de la révolution et ce qui va avec, la politique et le pouvoir, les magouilles, compromissions et mensonges. Les « bons » ne sont finalement pas si bons que ça, aussi manipulateurs et calculateurs que les « méchants »… et on se demande si les nouvelles lois édictées ne seront pas pires que les précédentes, chacun étant persuadé de tenir SA vérité…

On parle ici de mémoire collective et de la propension qu’ont les hommes à s’entretuer pour imposer aux autres leurs idées… quelque chose de tout à fait actuel !

Dans ce tome, étrangement, les morts semblent moins abstraits que ceux tombés au cours des jeux. Il faut dire que la révolution n’épargne personne et que chaque famille pourra pleurer un des siens. La scène où Katniss et ses acolytes traversent la ville de Panem est bien noire et, au milieu des immeubles détruits, des pièges mortels qui se réveillent sans prévenir et des monstres des sous-sols, on se demande si ce peuple pourra un jour vraiment se reconstruire. Et on se rend compte que l’histoire n’est toujours qu’un immense recommencement au moment de la capitulation de Snow et de l’accession au pouvoir de son remplaçant…

J’avais trouvé Katniss très courageuse auparavant, mais voilà que le joli geai moqueur se transforme en geai râleur et pleureur ! L’ado réapparait ! Elle doute, certes, mais devient capricieuse, colérique, indécise et même irresponsable, bref, elle m’a fortement énervée et je lui aurais bien fiché une paire de claques de temps à autre pour la remettre à sa place (c’est la mère d’ados qui parle !). Je trouve qu’elle perd de son charisme et n’assume plus du tout son rôle (certes pas facile), elle est déprimée, parfois même complètement amorphe. Sans doute tout cela est-il trop lourd à porter, mais me voilà bien déçue… De plus, l’action se ralentit sensiblement et l’on est moins tenu en haleine que dans les opus précédents.

La fin est… absolument décevante à mon goût ! Je n’ai jamais caché mon faible attrait pour Peeta (qui pourtant, devient vraiment un mec pas mal, fiable et solide, il faut le reconnaître), et vous me connaissez, je n’aime pas quand ça dégouline de romantisme, ce qui se produit pourtant ici dans les dernières pages, bien guimauves à souhait…

Au final, j’ai malgré tout dévoré cette trilogie, que je recommande aux ados et à leurs parents épris de livres d’aventures. Certes, il y a quelques lacunes ici et là et l’auteur aurait pu approfondir un peu caractères des personnages et situations, mais on passe malgré tout un vraiment bon moment de lecture. 

Les lecteurs répertoriés par Babelio et l'avis de Biblioblog.

geai moqueur2

La broche du Geai moqueur que vous trouverez en vente sur plusieurs sites internet...

Challenge amoureux 2012