Kodo logo

 

« Kodo » signifie en japonais « la pulsation cardiaque, de même que « enfants du tambour », c’est donc un nom qui convient parfaitement au spectacle assez impressionnant que donne cette troupe venue tout droit du pays du soleil levant pour notre plus grand plaisir.

Imaginez que vous allez entendre le son de tambours pendant plus d’une heure… Assez difficile, n’est-ce pas ? Vous pensez ressortir de ce spectacle avec un mal de crane à tout casser, ou bien ne pas pouvoir tenir tout du long à cause du « bruit » ? Eh bien pas du tout ! Certes, le niveau des décibels est assez élevé et mon homme, coutumier du fait de s’endormir au théâtre, n’a ce soir-là pas fermé l’œil, mais c’est aussi très mélodieux, parfois même très doux, comme un souffle, distillant une mélodie agréable, pour ensuite effectivement enfler et entrer en vous, vous faire vibrer… C’est tout à la fois sensuel, puisque les mouvements des musiciens sont extrêmement gracieux, léger, et d’une puissance incroyable, quand tous ensemble battent le rythme de leur instrument, et que l’on voit les muscles bandés et la force nécessaire.

Kodo4

 Kodo

Les « musiques » sont de plus assez variées et même si l’instrument ne change pas, chaque morceau est différent du précédent. Rythme bien sûr, mais aussi taille des tambours qui produisent des sons différents, tour à tour très sourds ou bien presque métalliques. La chorégraphie autour des instruments est souvent à couper le souffle, d’une dextérité hallucinante et on se demande parfois comment les artistes évitent de se flanquer les uns les autres des coups de bâton !

Bref, un spectacle vraiment original, très hypnotique, assez magique, et qui nous a surpris en bien.

Kodo3

Pour info, le plus grand des «Taiko» (tambours) s’appelle le «Ô-daiko» et pèse près de 400 kilos. Le son produit est indescriptible, tant il prend à l’intérieur du corps, résonne, vibre… Il est en effet sensé rappeler le battement du cœur tel que perçu par le bébé dans le ventre de la mère. L’artiste qui en joue (ou l’athlète, car c’est vraiment une performance physique) est vêtu d’une sorte de pagne et a les plus belles fesses et cuisses jamais vues sur scène…

 

Un spectacle vu au Colisée de Roubaix. Merci B. !

 

Kodo 5 Kodo 6 Kodo2

 Un aperçu du spectacle.(mais pas ce soir là)

Challenge dragon papier