Ton_sang_ne_saurait_mentir_Patricia_Tyrrell_Lectures_de_LilibaPouvez-vous imaginer quelque chose de pire que la mort ou la disparition d'un enfant ? Pour ma part, je crois que la disparition serait encore pire, car on ne sait justement pas ce qui est arrivé, on ne cesse jamais totalement d'espérer revoir l'enfant, on prie pour qu'il ne souffre pas, ne vive pas d'horreur, et pour qu'un jour on le retrouve, même si on sait pertinemment que les chances sont infimes...

C'est pourquoi, quand Lester appelle la mère de Cate pour la prévenir que sa fille est vivante (ce qu'il fait régulièrement depuis des années), celle-ci ne veut en aucun cas y croire. Sa fille a été enlevée quand elle avait 3 ans, alors que son mari et elle faisaient du camping. Pendant toutes ces années, Lester, le kidnappeur, a pris soin de la petite fille qui est devenue une jeune fille dégourdie de presque 15 ans. Il l'a nourrie, soignée et aimée comme si elle était sa fille et elle l'aime d'ailleurs comme un père, n'ayant aucun souvenir de sa petite enfance. Même si leur vie est un peu difficile, s'ils vont de cachette en taudis, de baraque squattée en cabanon inhabité, s'ils volent parfois quand l'argent des allocs vient à manquer, les deux s'entendent bien et sont même presque heureux.

Jusqu'à ce que Cate comète ce geste irréparable... Lester prend peur et lui qui déteste la violence plus que tout a été obligé d'aider Cate à masquer son forfait, en est traumatisé et veut maintenant la "rendre" à sa mère...

Bien sûr, la mère pense tout d'abord avoir une fois de plus affaire à des charlatans avides d'argent et pense que la jeune fille qui se tient sur son seuil ne peut en aucun cas être son enfant. Elles sont si différentes ! Cate est une souillon, presque une clocharde et a été élevée un peu comme un enfant sauvage, bien que Lester lui ait malgré tout appris à lire, tandis que sa mère est apprêtée, chic, maître d'elle-même, presque parfaite...

Pourtant, les tests ADN ne se trompent pas et les deux femmes vont devoir apprendre à se connaître...

Voici un très beau roman sur les relations mère-fille et la connivence, l'amitié qui peut -ou pas- s'y loger. On y trouve aussi de superbes descriptions des paysages, que ce soit les plaines arides du Nouveau-Mexique ou les forêts étouffantes de Virginie. Ce sont des retrouvailles, mais qui s'avèrent difficiles... La mère a dû supporter pendant 12 ans le vide laissé par son enfant disparu et se battre contre le désespoir et la fille a l'impression d'être trop étrangère à sa mère, trop différente pour qu'elles puissent un jour s'entendre. Mais malgré tout, le lien se noue lentement et le dialogue s'entame. Jusqu'à ce que Lester dévoile à la mère la "bêtise" de Cate...

 

Challenge_Petit_Baccatégorie corps humain