Emilie_de_Turckheim_-_Le_joli_mois_de_mai.jpg

Présentation de l'éditeur

En ce joli mois de mai, Monsieur Louis repose sous un arbre, une balle de fusil dans la gorge. Par testament, il lègue à cinq clients chasseurs sa maison, sa forêt peuplée de sangliers, son élevage de porcs et même Aimé, l'homme â tout faire de la propriété. Les héritiers débarquent : un inspecteur à la retraite, un couple rapace, un militaire et un tenancier de bordel. Sans l'ombre d'une pensée pour le défunt, avidement, ils attendent le notaire. Qui ne viendra jamais. Parmi eux, il manque une femme. Emilie de Turckheim, dans une langue brute, ironique et cruelle, sème doute et indices avec la virtuosité d'un maître du suspense.

Un petit roman délicieux qui allie un humour fin (mais grinçant), de l'émotion et une bonne intrigue,, de même que des personnages et des dialogues hauts en couleur.

On y découvre tous les défauts de l'homme : cupidité, égocentrisme, bétise, sournoiserie, mais aussi la candeur et la fidélité et on se régale de bout en bout.

Aimé, le narrateur, est un peu simple, disons  brut de décoffrage, ou bien fait semblant de l'être, sait--on vraiment ? En tout cas, il nous relate l'arrivée des quatre chasseurs avec un franc parler vraiment comique, une grande franchise, avec un vocabulaire et une syntaxe plutôt limités mais qui jamais ne sonnent faux : on s'y croirait, et je n'ai jamais eu l'impression de tomber dans la caricature. Parce que même simple, Aimé n'est pas idiot et il a bien vite compris que ces personnes qui pleurent le défunt tout frais sont en fait aux abois pour savoir qui d'eux héritera de la maison et des terres et s'en mettra plein les poches. La mort profite et la campagne riante et bucolique est bien dangereuse, ces temps-ci...

Les portraits des personnages sont excellents et m'ont vraiment fait rire : je les visualisais, dans tout leur ridicule, leur petitesse d'esprit, tandis qu'Aimé est vraiment attachant. Et la chute est extraordinaire et vraiment drôle ; je ne peux donc que vous conseiller de lire ce livre.

Livre voyageur de Sandrine. Lu par La lettrine, Choco, Clara...

 

1pourcent_rentr_e_litt_raire