Il__tait_une_fois

Bien sûr, Mohamed sait qu'il ne devrait pas réagir ainsi... Mais quand sa fille unique, la jolie Myriam, décide de lui présenter son petit ami, il ne peut pas s'empêcher d'être désagréable. Il faut dire que leur relation est un peu fusionnelle, puisque ce papa a élevé tout seul la petite, lui a tout appris, a partagé ses lubies puis sa passion pour la voile, avant de la voir partir au bout de la France, à Toulon, pour étudier à La Navale.

Alors quand "Le Gus" arrive, et que de surcroît il se voit obligé de l'héberger, il a du mal à se contenir... Les relations entre les deux hommes partent d'un bien mauvais pied, et tout semble contrarier Mohammed, qui part se réfugier et oublier sa solitude dans les bras des vieux nounours de Myriam.

Eux l'écoutent narrer les mêmes histoires qu'il racontait à sa fille quand elle était petite, même s'ils ne sont plus très disciplinés et l'interrrompent parfois, de même que le Grand Il qui met aussi son grain de sel dans les histoires... Mohammed remonte ainsi dans la mémoire de la famille, fait revivre tous ces ancêtres, revient au bled, même si les souvenirs l'assaillent et que cela le mine. Légendes ou passé véritable, on ne sait pas très bien à vrai dire, et cela n'est pas important. Ce qui l'est, c'est le poids, la valeur de ce passé dans son sang, dans sa vie, et surtout dans celle de sa fille. Car un jour, il va falloir continuer l'histoire pour Myriam, il va falloir lui raconter ce conte de la dernière nuit, son histoire à elle..

Ce petit livre est un bijou de poésie et d'humour. Dans un style tout simple, presque naïf, l'auteur dévoile avec une grande pudeur les sentiments de ce papa, ses attentes, ses peurs, et surtout ses souvenirs qui ne le laissent pas en paix, au point qu'il doit les raconter à des animaux en peluche...

Avec discrétion, l'auteur traite également du racisme et de l'intégrisme, des inégalités et surtout des à prioris, mais sans jamais que cela ne soit pesant ni didactique. Il permet aussi de réfléchir sur le statut de ce père élevant seul sa fille, de sa solitude, de son isolement et son sentiment d'abandon depuis que la jeune fille grandit et commence à prendre de l'indépendance, et bientôt vivra sans lui.

Très émouvant et très drôle à la fois, léger et profond, voici un roman à découvrir !

Merci beaucoup à Bob et aux Editions Pocket pour ce partenariat !