41MpxK926_L__SL500_AA300_

L'auteur, enseignant et directeur d'école, a pendant des années collecté les mots d'excuse présenté par les parents de ses élèves pour faire rire ses collègues ou tout simplement pour s'en souvenir. Il nous livre dans ce petit ouvrage un échantillonnage assez vaste de ces mots rédigés par les parents pour justifier l'absence de leur progéniture ou pour régler tel ou tel problème ou contentieux survenu à l'école. Les sujets se suivent et les mots ne se ressemblent pas : tensions à l'école, apparition (ou non disparition !) des poux, absences, retards, tricheries, menaces et... remerciements, voici un florilège de petits mots, jolis ou méchants, tristes ou vraiment trop drôles, mais qui ne pourront en aucun cas vous laisser indifférent.

Vous allez dévorer ces petits mots et certains vous feront éclater de rire. Mais tout en riant, vous serez sans doute, tout comme moi, abasourdis par la bêtise, la méchanceté la fatuité parfois et surtout par l'ignorance crasse de certains parents quant à l'orthographe et la grammaire. Bien difficile métier que d'enseigner le français (entre autres matières) à des enfants dont les parents sont quasiment illettrés !

Je vous livre ici plusieurs extraits car il est impossible de résumer cet ouvrage. A noter que l'auteur a retranscrit tels quels les mots des parents, avec toutes les fautes... A lire donc en grappillant, sinon l'accumulation d'erreurs est un peu fatiguante.

 

Monsieur, mon fils était en retard hier, mais il n'avait pas de mot parsse que si je fesais ce mot il serait encore plus en retard, et vous aurez été encore plus en colère.

*****

Madame, Omar ne couvrera pas le livre de la bibliotèque de l'école car se n'est pas son rôle et il la emprunté non couvert, l'esclavage c'est fini...

*****

Je refuse de signer une note aussi mauvaise. Thomas m'a dit qui devrait avoir la moyenne. Merci de bien vouloir corrigée la note pour que je la signe.

*****

Monsieur, dans le but de ne pas creusé la sécuritée social, je n'ai pas amené Cyril au médecin. Je le remplace donc en m'excusant pour cause de diarée.

*****

Monsieur, je vous demande de laisser mon fils tranquille quand il a des mauvaises notes, quant on voit le chômage actuel avec des gens qui sont pleins de diplômes, on se dit qu'il vaut mieux profité de leur jeunesse. Ne vous en faite pas pour lui il fera comme son père, il se débrouyera.

*****

Madame, je vous l'accorde aisément, mon fils n'est pas forcément doué pour les études, bien qu'il soit un peu tôt, à mon avis, pour lui prédire une vie d'enfer, ce qu'apparemment vous faites avec une joie non dissimulée. Est-ce donc une raison pour l'abreuver de remarques désobligeantes et autres sarcasmes ? Vous-même, aviez-vous le potentiel intellectuel pour faire polytechnique ? Et faites-vous appel à un centralien lorsque votre robinet fuit ? Salutation distinguées...

*****

Monsieur. Maintenant sa sufi laché mon fils, ca comensse a bien faire. c’est moi son père et ses mon problème. Je préfère pas me déplassé car le juge ma di qui fallait plus que je ménerve.

*****

Escusez Angélique pour vendredi : comme il pleuvait sa robe pour le mariage allé déteindre alors elle est restée à la maison.

*****

Madame, je vous informe confidentiellement qu’il y a dans votre classe un ou plusieurs élèves assez sales pour avoir des poux. La preuve : mon fils en a attrapé.

*****

Monsieur,
Cela fait quatre fois que ma fille est absente et cela fait quatre fois que vous me demandez un mot d'excuse. Je crois savoir que vous n'avez pas d'enfant. C'est sans doute la raison pour laquelle vous vous acharnez ainsi ! J'excuse donc une nouvelle fois Bénédicte.
Salutations distinguées

*****

Je suis désolée de vous informée qu’il y a une bande de petits vicieus dans les CE1 B qui n’arrêtent pas d’embétés ma fille en voulant qu’elle les embrasses. Si ils ont des pulsions sexuelles, ils n’ont qu’à se faire soigné, mais ma fille, elle est pas obligée de dire oui a tout le monde. Pouvez-vous réglée se problème ? Merci.

*****

Il est arrivé une catastrophe à la maison hier soir : Julie est revenu de l’école avec des poux pleins la tête. Nous lui avons coupé les cheveus pour la soignée. C’est pour sa quelle porte un bonnet. Merci quelle le garde en classe passque comme sa sa évite quelle en ai d’autres et en plus elle a un peu honte avec ses cheveus coupes. Merci monsieur, on va sans sortir vous en faite pas.

*****

Johnny n’était pas la samedi matin. C’est bien beau de faire des réformes mais ont ferait mieux de s’attaqué au problème du samedi matin qui emmerde tout le monde, enfin moi en tout cas. En plus il a pas classe tout les samedi j’y comprend rien. Se mot est valable pour l’année. Merci d’avance de votre compréhension.

*****

Vous me demandez un mot d’excuse pour le retard exceptionnel de Charlotte. Soit. Ne pensez-vous pas cependant qu’à l’heure où se prépare peut-être la 3e Guerre mondiale il y a des choses plus importantes dans la vie ? Salutations distinguées.

*****

Vous dites sur la feuille que mon fils a triché. Franchement, y’a jamais eu un but daccordé avec un hors jeu que l’arbitre avé pas vu? Alors si vous l’avé pas pris en flagrant délis, c’est trop tard! Merci davance.

*****

Je vous conseille de vous abonner au canard enchainé. Vous verrez alors que ce qu’a fait Johnatan n’est rien en comparaison d’autres personnes plus puissantes qui sen sortent les mains propres. Pourquoi alors le punir ? Salutations.

*****

Veuiller escusé mon fils qui en se moman na pas le tant de faire ses devoirs passque je suis encore enceinte passque mon ex mari est revenu me voire et sa na pas loupé pourtan sétait juste une fois. Du cou je vomi tout le tant et Franck pleure a la maison passque je cri et il doit socupé de ses frères et sœurs mais moi je ne peus pas.

*****

Je vous informe aimablement que je vous ai vu et entendu cette nuit. Rassurez-vous, je suis muet comme une tombe, mais pensez-y à l’avenir avant de sanctionner mon fils…

*****

Nous tenons, ma femme et moi, à vous souhaitez un joyeux Noël et une bonne année. Veuillez trouvé ci-joint un petit billet pour vos étrennes. PS : si nous le fesons pas,  c’est surement pa votre ministre qui le fera !

*****

Vidéo d'une interview aux infos de 13h00 sur France 2, qui m'avait donné envie de lire ce livre.

 

Merci à In cold blog pour le prêt de ce livre ! D'autres lecteurs sur BOB.

1pourcent_rentr_e_litt_raire