41lX7vEbFnL__SL500_AA300_

 

Evelyn Jarrold, dont le mari a été tué au combat, est une parfaite représentante de la haute bourgeoisie oisive. Sophistiquée, exigeante, sensible et impulsive, elle tombe amoureuse de Miles Vane-MerrickVane-Merrick, un député réformiste, de quinze ans plus jeune qu'elle. Mais Miles, même s'il l'aime sincèrement, se sent avant tort porté vers ses ambitions et "l'ivresse du moment". A l'intérieur du même monde, ils subissent des influences contradictoires. Qui, dans cette relation complexe, pourra rester fidèle à l'autre ? Est-il seulement possible de céder à ses désirs ? Roman de la maturité, l'un des plus ambitieux de l'auteur, ce livre porte un regard acide sur la haute société britannique, que Vita Sackville-WestSackville-West (1892-1962) connaissait si bien. Grande histoire d'amour tragique, c'est aussi le portrait d'une Femme déchirée par ses sentiments.

 

J'ai lu ici et là des commentaires assez positifs sur ce roman, que je me réjouissais de lire, mais il semble que je sois passée un peu à coté... Si le style de l'auteur est très agréable, la description de cette société bourgeoise passionnante, dans ses contradictions et parfois même ses stupidités, et les portraits des protagonistes parfaitement brossés (on croirait parfois voir des caricatures, mais ces gens étaient vraiment tels que les dépeint l'auteur - et beaucoup le sont encore, d'ailleurs !) je n'ai pas du tout pris d'intérêt à l'histoire d'amour dont il est ici question.

Miles, le jeune amant, a une personnalité intéressante et on se prend à vouloir faire sa connaissance, discuter avec lui, profiter de son érudition, de son enthousiasme pour tout ce qui l'entoure, mais vraiment, Evelyn m'a exaspérée. Cette femme est, en plus d'être le prototype de la parfaite bourgeoise (ce qui n'est pas vraiment de sa faute, vu le milieu dans lequel elle a grandit et dans lequel elle évolue de par sa famille), d'une bêtise à fuir. Non seulement inculte, ignare même, snobe et suffisante souvent, elle manque totalement d'humour et surtout elle est une vraie capricieuse versatile, que j'aurais tendance à vouloir remettre à sa place régulièrement. Elle minaude, cherche à exercer à tout bout de champs du chantage affectif, change d'humeur 10 fois par jour, est larmoyante, bref exaspérante ! Seule la fin de l'histoire la rattrape, où elle fait montre au moins d'un peu de courage et de caractère. Mais il est dommage d'en arriver à ce point, et je ne suis pas certaine que, tels que sont décrits les sentiments de cette femme, ils soient assez profonds et puissants pour entraîner un tel dénouement !

Son fils, au contraire, vraiment niais et gnangnan au début du roman, s'étoffe un peu au contact de Miles et devient à peu près fréquentable, et même un jeune homme tout à fait mûr et intelligent au fil du temps. Le regard qu'il porte alors sur sa mère, malgré l'amour qu'il lui voue, est sans oeillères...

D'autre part, j'ai trouvé que le début de cette histoire était un peu abrupte. On lit que les futurs amants se sont croisés, ont dansé, on comprend à l'attitude de la nièce que quelque chose se passe, mais hop ! nous voilà déjà au chapitre suivant dans lequel ils ont déjà consommé leur péché, elle avec un sourire béat aux lèvres... Ce serait à mon avis plus délicieux de voir les progrès de l'affaire, comme on peut se régaler par exemple en lisant Jane Austen et tous les détails, tours et détours que prend l'amour avant d'éclater au grand jour (avec l'humour et la satyre en plus pour Austen).

Déçue donc, mais cela vient aussi probablement de mon caractère trop direct, qui aime que les femmes aient de la personnalité et surtout ne jouent pas le rôle d'oies blanches et bécasses qu'on veut souvent leur octroyer...

Pour la Fée Bourbonnaise, c'est une "lecture aussi drôle que bouleversante", Diddy elle, a "trouvé dommage que l'auteur fasse passer les bourgeoises pour des idiotes" et a été déçue.

 

Je remercie cependant beaucoup le Livre de Poche pour cette découverte !

livre_de_poche

Un sac de l'été à gagner

sac_Livre_de_Poche

pour le ou la première qui laissera un commentaire sur ce message !

LDP_ban_blog_650_150_guide