indiens

Présentation de l'éditeur

Nouveaux Indiens est une enquête qui change d'objet en cours de route. Sur fond de campagne présidentielle, un anthropologue français venu aux Etats-Unis étudier la vie de quelques musiciens est conduit à sortir de sa réserve scientifique lorsqu'il met au jour les turpitudes d'une drôle de bande : de jeunes artistes, des intellectuels bien en place, un chirurgien, et une clocharde qui porte au cou de jolies pierres d'ambre. On croisera aussi une violoncelliste un peu magicienne, un vieux bouddhiste irrépressiblement gourmand. Le Nouveau Monde a-t-il tant changé depuis les sauvages de la Renaissance ?

 

Ce livre me laisse perplexe et je suis incapable à ce jour de vous dire si je l'ai aimé ou pas, c'est un comble ! Je l'ai trouvé intéressant, innovant, dérangeant, questionnant... mais je n'ai pas accroché malgré tout. Pas de sympathie pour A., l'anthropologue que j'ai trouvé bien mou et se plaignant sans cesse (le jet lag a bon dos, à mon avis !). Pas non plus d'atomes crochus avec les autres personnages, et pas même de compassion pour cette Mary disparue qui va devenir le véritable sujet de recherche de A., un sujet qui le passionne bien plus que la musique expérimentale qu'il est censé étudier. J'ai trouvé le dénouement tiré par les cheveux et je n'ai pas du tout compris le lien de l'histoire avec les élections en toile de fond, bref, je l'ai lu sans déplaisir et mon esprit a été intéressé, mais mon coeur n'a pas aimé... La formule n'est pas du plus grand chic mais reflète pourtant bien ce que j'ai ressenti.

 

 

 

 

 

Les avis sont assez partagés également dans la blogosphère : Stephie n'a pas réussi à le terminer, Wictoria a été "dérangée par certains passages" mais a trouvé le roman intéressant, pour Papillon, c'est "un roman dense et surprenant pour lecteurs curieux", Sylire était "assez perplexe et pas vraiment convaincue" en refermant le livre, pour Lael "Nouveaux Indiens, est indéniablement le roman qui conjugue avec brio le romanesque et cette passionnante discipline qu'est l'anthropologie..." , Cathulu  termine son billet par ces mots : "Un livre original et intelligent, sans être pédant" , Sassenach n'a pas aimé du tout, Lou a "trouvé ce roman intéressant et globalement agréable à lire", Thais n'a pas aimé  et Levraoueg l'a lu "d’une traite et avec le sourire".

D'autres encore, surement, que je n'ai pas notés...

Un grand merci à Babelio et aux Editions du Seuil pour cet envoi.

babelio_g_n_ral _ditions_du_seuil

free_challenge