enfant_amour

 

Idéaliste, romantique, féru de littérature, sans expérience et même un peu naïf, le jeune James Reid ne peut pas deviner, lorsqu'il est envoyé au combat au printemps 1939, qu'il se retrouvera non face à des ennemis, mais face à celle qui deviendra l'amour de sa vie, Daphné, une épouse de militaire. Après une traversé de l'océan abominable, il est reçu au Cap, ainsi que quelques autres militaires chez la jeune femme qui participe ainsi à l'effort de guerre, et organise l'accueil des soldats en transit : logement, soins, fêtes...

Il croit ainsi trouver l’amour, un îlot de douceur dans l’horreur placide de la guerre et leur brève liaison marque à jamais cet homme, qui malgré l'absence de nouvelles de sa bien-aimée, ne peut se résoudre à l'oublier, d'autant plus qu'il se persuade que l'enfant qu'elle a eu est son fils. Ses espoirs de retrouver Daphné, de l'arracher à son mari, de pouvoir la chérir et même l'épouser sont nourris de l’incompréhension face au silence de la jeune femme, et  le laisseront plus désillusionné encore qu'il n'était au début du roman. Obsédé par cette paternité cachée, il va tout faire pour rencontrer l'enfant, axant sa vie sur cette idée fixe.

 

Ce roman se lit vite, et l'on y retrouve la "patte" de Doris Lessing dans le style romanesque et la narration. Mais j'ai été très déçue de ne pas retrouver l'irrévérence et l'originalité découverte lors de ma lecture des "Grands-mères", livre que j'avais beaucoup aimé. J'ai trouvé le personnage de James bien falot, pour ne pas dire totalement inintéressant, et n'ai pas du tout été passionnée par cette histoire d'amour à sens unique, qui devient une idée fixe tout au long de la vie de cet homme. Ce livre a été primé, mais je me pose la question : l'aurait-il été s'il avait été publié sous un autre nom ? Plus clairement, je pense que l'on a récompensé Doris Lessing pour l'ensemble de son oeuvre, plus que pour cet ouvrage précis, qui à mon sens, ne mérite pas du tout une telle distinction.

 

Prix Nobel de littérature 2007.

 

 

 

 

 

Doris LESSING (née Doris May Tayler, le 22 octobre 1919 en Perse) est un écrivain britannique, lauréate du Prix Nobel de Littérature 2007. Célèbre dès son premier livre, Vaincue par la brousse, auteur d'une vingtaine de romans dont le best-seller international Le Carnet d'or, elle est très vite apparue comme une femme de lettres engagée et militante, notamment pour les causes marxiste, anticolonialiste, anti-apartheid et féministe. Son œuvre est profondément autobiographique, s'inspirant notamment de son expérience africaine, de ses années de jeunesse et de ses engagements sociaux et politiques. Au fil de ses ouvrages, elle a abordé différents thèmes tels que les conflits de cultures, les injustices raciales et ethniques, la contradiction entre la conscience individuelle et le bien commun, la violence entre les êtres et les classes, le déracinement, l'enfance.