29 avril 2008

Millenium 2 La fille qui rêvait d'un bidon d'essence et d'une allumette - Stieg LARSSON

  Du feu de Dieu !  (même si Dieu n'a pas grand chose à y voir !) Nous retrouvons nos héros du premier tome : au début du livre, Lisbeth se prélasse sous les cocotiers tandis que Mikael se prépare à lancer chez Millénium un numéro spécial sur le commerce du sexe, basé sur une enquête faite par un journaliste d'investigation et sa compagne qui prépare une thèse sur la place de la femme dans la société et plus particulièrement dans ce milieu. On ne comprend tout d'abord pas bien le début, qui parle, où et pourquoi, ni... [Lire la suite]
Posté par liliba à 22:27 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 avril 2008

Tais-toi quand je parle !

    Cette phrase, elle l'avait lancée sans réfléchir, vite et fort, et les mots malgré le temps écoulé résonnaient dans sa tête, tambourinaient dans ses oreilles, la frappaient droit au cœur et lui faisaient mal, toujours mal, de plus en plus mal. Cette phrase, elle l'entendait encore, elle se revoyait la dire : à chaque instant de sa vie, elle en avait l'écho, et elle s'en voulait, elle s'en voulait d'avoir parlé trop vite, elle s'en voulait parce que tout était de sa faute, à elle, elle s'en voulait parce que, sa vie... [Lire la suite]
Posté par liliba à 22:16 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :
26 avril 2008

Dis moi ce que tu lis, je te dirai qui tu es !

Voici un petit récapitulatif des livres lus en 2006, 2007 et début 2008, pour lesquels j'ai juste repris mes notes, mais que je ne détaillerai pas, car sinon je n'ai plus le temps de lire ceux qui attendent déjà sur mon étagère ! Les commentaires sont succins, et n'engagent que moi. Je suis bien consciente que même si je déclare un livre ou un auteur NUL, je ne crois pas être capable, moi, d'écrire un roman et de le voir publier... J'ai classé les livres par ordre... [Lire la suite]
Posté par liliba à 18:45 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags :
25 avril 2008

Le lavabo

    Lentement. Indéfiniment. Inexorablement. L'une après l'autre, à un rythme régulier.       Bêtement. Sournoisement. Méchamment. Une goutte, puis une autre, et une autre encore s'écrase au fond du lavabo.       La chambre est blanche, triste, petite, nue. Elle est allongée sur son lit, elle ne fait rien, elle attend.       Elle écoute.       Elle écoute le bruit de l'eau, elle entend le bruit de l'eau que laisse s'enfuir le robinet mal réglé,... [Lire la suite]
Posté par liliba à 21:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
24 avril 2008

D'où qu'il(s) / elle(s) vienne(nt)

    D'un coup sec, j'ouvre la porte et pénètre dans ce lieu clos, étouffant. Moiteur, mélange d'odeurs, méfiance, défiance, peur diffuse, ambiance confuse, regards fondus de ces gens réunis qui vont faire un bout de chemin ensemble, sans s'être choisis, sans s'aimer ; instants de vies rassemblées, cohabitation sans espoir de communication, huis clos obligatoire, tragique, ou indifférent, comique, ou surprenant.   Métro. Heure de pointe. Je me faufile entre les corps, je m'installe dans ce décor sans âme, en bout de... [Lire la suite]
Posté par liliba à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 avril 2008

Les âmes grises - Philippe CLAUDEL

  Monsieur Claudel ne voit pas la vie en rose     Au cours de l'hiver 1917, alors que derrière la colline la guerre fait rage, une fillette de 10 ans est retrouvée morte, assassinée sur le bord d’un petit cours d’eau, aux abords du village de V. dans le Nord de la France. Cet évènement a marqué le village, ainsi que peu de temps auparavant la mort de la jeune et jolie institutrice, pleine de vie et aimée de tous, Lysia. Des années plus tard, à la fin de sa vie, un vieil homme, dont on ne comprend le rôle dans... [Lire la suite]
Posté par liliba à 22:52 - - Commentaires [25] - Permalien [#]
Tags : , , ,

22 avril 2008

Le livre de Joe - Jonathan TROPPER

  Quand écrire devient dangereux... Joe Goffman est devenu célèbre à la parution de son premier roman "Bush Falls", dans lequel il évoque sa  jeunesse dans la ville du même nom : sa famille avec laquelle les relations étaient tendues, ses amis, dont il dévoile les secrets, les habitudes et turpitudes des uns et des autres, croqués avec toute la hargne et le mal-être accumulés dans cette petite ville de province étriquée et très conservatrice où il s'est senti étouffer. Le roman adapté à l'écran a eu un succès... [Lire la suite]
Posté par liliba à 21:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,
19 avril 2008

L'amour est très surestimé - Brigitte GIRAUD

  L'amour se conjugue-t-il au futur ? Onze nouvelles et autant de personnages qui nous racontent la fin de l'amour : Le couple usé, celui qui n'éprouve plus de désir, celui qui se déchire, l'annonce de la séparation aux enfants, le veuvage, la nouvelle vie... Monologues, pensées profondes qui trahissent la douleur, la lassitude, la peur de l'avenir, l'agacement. Reproches, paroles prononcées, paroles tues. Rêves avortés, déception, compromis et reniement. Histoires simples, racontées avec des mots simples, mais qui m'ont... [Lire la suite]
Posté par liliba à 22:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
18 avril 2008

Joyeux anniversaire !

Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de ma Mamounette préférée, dont je tairai l'âge... Merci pour tout Maman chérie, votre tendresse, votre écoute, vos conseils, vos engueulades parfois, votre humour et votre pèche qui sont des exemples pour moi ! 1000 baisers et à bientôt ici, et "en vrai" !
Posté par liliba à 11:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
16 avril 2008

Hymne à la haine - Dorothy PARKER

  Qui m'haine me nuise... Première édition en français des Hymnes à la haine. Des poèmes sur toutes les personnes, ou catégories de personnes qui insupportent Madame Parker... On se demande s'il en reste qui ont la grâce d'être épargnés par cette hargne vacharde et fielleuse, et on comprend bien que cette femme se soit fait des ennemis un peu partout et ait fini seule, malheureuse et misérable... Je dirais même, bien fait pour elle ! Le style est bien sûr incisif et le trait assez exact, souvent même truculent et... [Lire la suite]
Posté par liliba à 17:51 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , ,