Le bonheur, c'est quoi ?

bonheyur

Après Le Potentiel érotique de ma femme (Prix Roger-Nimier 2004), David Foenkinos nous emmène avec humour et ironie sur les chemins de l'adultère et du couple, «ce pays qui a la plus faible espérance de vie».

Claire et Jean-Jacques vivent ensemble depuis huit ans. Cependant, à l'instar de nombreux couples (...) leur amour, leur fidélité et leur tendresse ne sont en fait qu'apparences... Leurs amis, pour lesquels ils sont un vrai exemple de réussite conjugale, ne peuvent pas deviner que l'amour est en fait en train de se déliter pour bientôt ne laisser la place qu'au souvenir de l'amour... et tous ses accessoires négatifs (tromperie, rancoeur, mesquinerie... et tant d'autres !).

Histoire éternelle du couple, et du "chez les autres, ça a l'air bien mieux !", les apparences ne font pas le bonheur, c'est bien connu, et surtout le bonheur avec un grand B ne dure pas longtemps, mais se construit petit à petit, tendresse après gentillesse, effort après concession... Le bonheur ne dure-t-il qu'un temps ? Tous les couples sont-ils confrontés à cette érosion, au cliché du ras-le-bol au bout d'un moment, à la maîtresse, à l'amant ??? David Foenkinos, bien que moins drôle que dans Le potentiel érotique de ma femme (un vrai bonheur, j'avais adoré !), arrive à nous faire sourire souvent grâce à ce couple à la recherche d'un souffle neuf. D'un sujet lourd et universel, il fait une histoire gaie et sympathique, et fort agréable à lire.

 

Extrait : «Personne ne savait que faire en cas de bonheur. On avait des assurances pour la mort, pour la voiture, et pour la mort en voiture. Mais qui nous protégera du bonheur ? Jean-Jacques venait de comprendre que ce bonheur, en devenant si fort, était la pire chose qui pût lui arriver.»

David Foenkinos a 30 ans. Il a déjà publié trois romans, traduits dans une dizaine de pays. En 2003, il a été le lauréat de la Fondation Hachette. Je l'ai rencontré l'été dernier à un salon du livre au Castellet, et il est de plus extrèmement sympathique, ce qui ne gâte rien !